Exporter le modèle québécois [ou canadien]

Interesting interview with Alain G. Gagnon, le nouveau titulaire de la Chaire du Québec contemporain de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3). Although headline cites Quebec model, Gagnon has a more pan-Canadian view:

Au-delà du multiculturalisme, c’est l’aspect plurinational du Québec et du Canada qui intéresse tant ses compatriotes français, constate le professeur. « Dans l’espace géopolitique canadien, le fait que nous ayons des Premières Nations, une nation québécoise, une nation acadienne, une nation canadienne-anglaise qui n’ose pas trop souvent parler d’elle de cette façon, il y a vraiment un enjeu super intéressant. »

Ainsi, il estime que le Québec peut également apporter à la France et à l’Europe des outils sur le plan de la reconnaissance.

« Québec forme aujourd’hui une nation qui est reconnue par à peu près tous les acteurs politiques au pays et, sur la scène internationale, il n’y a personne qui remet en question l’existence de la nation québécoise au sein d’une fédération plurinationale. Pourquoi l’Espagne [qui connaît des tensions avec les Catalans] ou la France, qui est parfois aux prises avec des difficultés en Corse, en Alsace ou en Bretagne, ne prendraient-elles pas ce modèle-là ? »

« Ces nations-là souhaitent avoir une voix. La République doit trouver des moyens d’accommoder ces diversités profondes et non pas simplement dire : on efface toutes les diversités culturelles, sociétales ou autres pour faire advenir une seule France où tous les citoyens sont interchangeables. Ce modèle-là est un modèle du XIXe siècle et me semble dépassé. Il faut penser autrement la diversité et les relations sociétales. C’est l’enjeu principal du cours que je vais offrir à la Sorbonne. »

Le nouveau titulaire de la Chaire sur le Québec contemporain a également invité toute une série d’auteurs, d’historiens et de spécialistes pour aborder la réalité québécoise à travers la littérature et la culture.

Source: Exporter le modèle québécois | Le Devoir

Advertisements

About Andrew
Andrew blogs and tweets public policy issues, particularly the relationship between the political and bureaucratic levels, citizenship and multiculturalism. His latest book, Policy Arrogance or Innocent Bias, recounts his experience as a senior public servant in this area.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: