Port du hijab: le SPVM «ouvert» à l’idée pour ses policières

Good that it provokes discussion in other police forces located in diverse communities (the SPVM does not report publicly on its diversity last time I checked):

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) permet désormais à ses policières musulmanes de porter le hijab, mais qu’en est-il des principaux corps policiers du Québec ? Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n’a jamais reçu de demandes à ce sujet, mais se dit « très ouvert » à l’idée.

Afin de refléter davantage la population canadienne et d’encourager des femmes musulmanes à envisager une carrière policière, la GRC a récemment décidé d’autoriser le port du hijab. La GRC insiste sur le fait que le foulard a été conçu pour être sécuritaire, après une série de tests rigoureux. La nouvelle a fait le tour du monde.

« Nous n’avons pas pris position sur le sujet, mais nous sommes très ouverts à ce genre de demandes », a indiqué hier la commandante du SPVM Marie-Claude Dandenault. Cette prise de position de la GRC incite le corps policier montréalais à évaluer la question, dit-elle. Au Canada, les forces armées, la police de Toronto et la police d’Edmonton permettent déjà le port du foulard.

« J’ai toujours dit, tant qu’il y a le visage découvert, je n’ai pas de problème avec ça », a quant à lui déclaré hier le maire de Montréal, Denis Coderre, en réponse à une question sur le sujet.

Comme le SPVM, la Sûreté du Québec (SQ) n’a jamais reçu de demandes de ses membres en ce sens.

 « On n’a jamais pris position », a indiqué le lieutenant Jason Allard, responsable des communications au sein de la police provinciale, qui a souligné qu’il ne voulait pas commenter la décision de la GRC

« On n’a jamais eu de demandes d’accommodement d’uniformes pour des motifs religieux », indique le lieutenant Jason Allard, responsable des communications à la SQ.

Le lieutenant Allard affirme que la Sûreté du Québec a fait des efforts au cours des dernières années afin d’augmenter le nombre de femmes et de membres issus des communautés culturelles au sein du corps policier. « On privilégie une meilleure représentation de toutes les cultures, mais on ne vise pas de groupe spécifique comme l’a fait la GRC », dit-il.

And Calgary is already ahead:
Advertisements

About Andrew
Andrew blogs and tweets public policy issues, particularly the relationship between the political and bureaucratic levels, citizenship and multiculturalism. His latest book, Policy Arrogance or Innocent Bias, recounts his experience as a senior public servant in this area.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: